Unlimited PS Actions, graphics, videos & courses! Unlimited asset downloads! From $16.50/m
Advertisement
  1. Design & Illustration
  2. Careers
Design

Ainsi vous voulez être un designer print?

by
Length:LongLanguages:
This post is part of a series called Careers in Design & Illustration.
So You Want to Be a Gallery Artist?
How to Become an Art Director

French (Français) translation by Henri Lotin (you can also view the original English article)

Sticker designs for Stickeroni and Hallmark Cards by Maria Sarria
Designs d'autocollant pour Stickeroni et Hallmark Cards par Maria Sarria.

Le design print est une catégorie variée d'art commercial. Les graphistes dans l'industrie du design print se retrouvent travaillant sur les mise en pages de magazines, les couvertures et mise en pages de livre, les catalogues, les cartes de voeux, les packagings, les textiles imprimés, etc.. C'est une longue et fantastique liste d'oeuvres créatives et de design censés être recréés sous une forme tangible, imprimée.

J’ai interviewé un assortiment de designers au sein de l’industrie du design d’impression pour avoir un aperçu de leur travail, leurs expériences et leurs objectifs en tant que designers. Considérez ceci comme votre guide au rôle d’un designer print.

Qu'est-ce que le design d'impression ?

Tout ce qui est désigné avec les médias d’impression à l’esprit entre dans le cadre du design d’impression. Après m'être penchée sur mes questionnaires et en tenant compte de mes propres expériences, voici une liste générale de ce qui constitue le design d’impression et ce que vous, en tant qu'actuel ou futur designer d'impression pourriez rencontrer au sein d’un projet :

  • Mise en pages de magazine et de journal : la lisibilité est essentielle dans les supports imprimés. Les designers peuvent se retrouver à faire des mise en pages de magazines, de journaux et autres médias destinés à la lecture de masse. Une grande partie de ce travail ces jours-ci possède également une composante numérique, mais les idées générales restent les mêmes : présenter un éditorial et une rédaction assortie dans les limites du médium de manière lisible et esthétique.
  • Design de livre : D'une couverture à l'autre, les designers ont façonné le look and feel de l’expérience du lecteur bien longtemps avant l’arrivée des manuscrits enluminés. Que vous soyez celui qui crée le design de la couverture, qui donne aux lecteurs leur premier coup d’oeil dans le contenu du livre, ou qui met en pages les mots de l’auteur dans le livre lui-même, les designers contribuent aux livres de manière fantastique.
  • Catalogues et publicités imprimées : chaque entreprise a besoin de supports marketing. Les limites des supports marketing imprimés offrent un défi intéressant aux designers. Comme avec les catégories ci-dessus, les designers doivent travailler dans des limites spécifiques à l'impression, tout en s’assurant que toutes les images et le contenu sont lisibles, esthétiques et s’impriment correctement. Personne ne veut le cauchemar de la commande de 1 000 exemplaires d’un catalogue bourré de fautes de frappe, d'images désalignées, ou sur le mauvais type de papier.
  • Cartes de vœux : Vous trouverez des rayons entiers de cartes pour chaque occasion et alors quelques remerciements aux designers employés par les sociétés de cartes de voeux du monde entier. Qu'ils conçoivent à partir de zéro avec leurs propres illustrations ou photos, ou à l’aide de contenu d’ailleurs dans leur équipe, combinent des images avec des paroles pleines d’esprit ou sincères est une compétence acquise qu’il faut vendre au consommateur dans les secondes suivant la vue et la lecture de la carte.
  • Packaging Design : Tout ce que vous voyez sur les étagères des magasins a été conçu par un graphiste ou une équipe de designers. Lorsqu'ils conçoivent pour l’emballage, les artistes mettent en pages des informations produit et des illustrations à l’aide de gabarits qui ont été soit créés par des designers produit interne soit qui proviennent d’une autre source (modèles payants, designs standards proposés par les fabricants, etc.). L’innovation au sein du packaging design peut vendre un produit sans qu'un consommateur en sache beaucoup sur ce dernier ou sur la marque. L'emballage d’un produit est comme la couverture d’un livre : il accroche le consommateur si aucun autre marketing ne l’a fait précédemment.
  • Design textile et marquage de vêtements : cette catégorie couvre tout du tissu aux tee-shirts en passant par les chaussures : tout média imprimé que nous portons ou utilisons pour la décoration, qui est censé être recréé sur du tissu d'une quelconque manière. Les designers doivent tenir compte des limites du produit, des gabarits au procédé d’impression en passant par la résolution. C’est dans ces limites que les artistes peuvent créer un travail fantastique pour les textiles.
  • Et bien plus encore... Affiches, dépliants, cartes postales, produits et tout ce qui est imprimé en un objet tangible ou même publié numériquement tombe sous l’égide du design d’impression et est pris en charge par des graphistes travaillant dans l’industrie. Comprendre les dimensions, le processus d’impression et autres limites d’un produit entre dans l’ensemble des compétences apprises et utilisées quotidiennement par le designer.
Textile design for Converse Inc by Allison Bamcat
Design textile pour Converse, Inc. par Allison Bamcat.
« Je travaille actuellement comme un designer de modèles pour textile, illustrant et proposant des sérigraphies et des sublimations, et imprimés numériques pour le textiles. Je travaille en étroite collaboration avec une équipe de matériaux pour exécuter de nouvelles techniques et finitions pour les chaussures. » — Allison Bamcat, graphiste pour Converse, Inc.

De quelle formation les designers d'impression ont-ils besoin ?

Comme avec les autres carrières en art que nous avons couvertes dans cette série sans cesse grandissante d’articles, la formation nécessaire pour travailler comme un designer d’impression varie d’un projet à l’autre, d'une entreprise à l'autre et d'un artiste à un autre. La plupart de ceux à qui j’ai parlé ont une certaine formation formelle à leur actif, souvent en design graphique ou en illustration. Un diplôme ne sera ne peut-être pas nécessaire (bien que la majorité de ceux à qui j’ai parlé avait un diplôme équivalent à une Licence), les designers doivent bâtir leur portfolio en vue d’acquérir de tels emplois, peu importe qu’ils travaillent en interne ou en indépendant.

Une éducation formelle permet aux designers de parfaire leurs connaissances, d'avoir une meilleure idée pour divers projets de design d’impression et pour monter leur portfolio en interaction avec d’autres étudiants et professeurs. En outre, les idées, les projets et techniques dont l’étudiant n'aurait jamais entendu parler pourraient être assignés. Avoir la chance d’essayer des choses et se planter avant de se lancer pour un travail réel est une expérience formidable pour les artistes dans le monde, toutefois, ils parviennent à le trouver.

« Je suis allée à la Wayne State University pour une Licence en Design graphique, diplômé Cum Laude en 2007. J’ai commencé à travailler à un poste de graphiste en 2005, donc beaucoup des compétences que j’ai apprises l'ont été au travail. [...] J’ai dû apprendre beaucoup de choses en rapport avec le digital tout seul pour faire face à l’industrie. Cela m’a donné un ensemble unique de compétences parce que j'en sais beaucoup sur l’industrie de l’impression et une bonne quantité sur le digital, tout aussi bien. » — Julie Miller, Graphiste en interne.

Connaître les tenants et les aboutissants des programmes de mise en pages comme Adobe InDesign et QuarkXPress est souvent un must-have pour les curriculum vitae (avec retouche d’images vectorielles et programmes assortis de design numérique) pour la plupart, sinon tous, le design est créé ou compilé numériquement ces jours-ci. Souvent les cours d’art numérique aident en enseignant ces programmes, mais c’est aussi tout à fait circonstanciel. La question n’est pas la manière dont vous apprendrez votre métier et les outils nécessaires pour créer, mais ce que vous faites pour apprendre.

Catalogue design by Shari Cote
Design de catalogue par Shari Coté.
« Je suis un senior dans un lycée technique dans un atelier de design & communication visuelle. Nous sommes en fait juste à côté d’un atelier de design graphique qui gère principalement l'imprimerie et des choses semblables. Fondamentalement mon atelier est graphisme sans le travail manuel. » — Shari Coté, étudiant en Design d'impression.

Où travaillent les designers d'impression et avec qui travaillent-ils ?

Tout comme d'autres travaux de graphisme, partout où il y a un besoin pour le design d’impression, il y a (espérons-le) de la place pour un designer d'occuper cette position ou d'être contracté pour ce projet. Des journaux et magazines aux divers produits de consommation, les designers d'impression trouverons que leurs qualifications sont nécessaires afin de mettre en place la marque d'une entreprise ou d'un produit et la rendre prête à la consommation.

Les artistes que j’ai interrogés ont travaillé pour des entreprises de vêtements, des éditeurs de livres, de bandes dessinées, dans l’industrie des cartes de voeux, pour les compagnies de jouets et bien plus encore. Des noms familiers comme Converse et Hallmark apparaissent sur certains de leurs CV, alors que beaucoup d’autres ont travaillé pour des entreprises plus petites et pour des marques indépendantes.

Certains designers travaillent d'eux-memes pour amener un concept à l’état prêt à l’impression, tandis que d’autres travaillent en équipe, soit en interne, soit en freelance, en s’assurant de leur part s’effectue efficacement afin que le projet avance comme prévu. Il est apparent que plus l’entreprise ou l'agence est grande, plus le travail d’équipe sera nécessaire.

Si vous étudiez le design et visez à effectuer une transition vers une carrière après l'obtention du diplôme (ou après l'acquisition d'un ensemble de compétences et la rédaction d'un portfolio), vous pouvez constater que les devoirs sont conçus afin de refléter les projets de la vie réelle en agence où on vous attribue les rôles de designer de mise en pages, graphiste ou directeur artistique et avoir à naviguer dans le processus de faire vivre votre design dans un imprimé, sous une forme tangible.

Bon Art product licensing by Stephanie Moran
Design d’affiche pour un Bon Art par Stephanie Moran.
« Je travaille pour un éditeur de Beaux-Arts connu comme Bon Art, abréviation de Bonartique. Nous imprimons des affiches pour la décoration murale. Beaucoup de nos estampes peuvent se trouver chez Wal-Mart, Target, Kohl, etc.. J'en suis actuellement la Directrice Artistique ». — Stephanie Moran

Que doivent savoir les designers lorsqu'ils conçoivent pour l’impression ?

C’est la plus grande question et la plus importante, je pense, quand il s’agit de discuter du design d’impression. Quels sont les aspects du processus d’impression qui sont pris en compte par les designers ? Quelle information doit donner un directeur artistique ou un client au designer avant que ne commence un projet ? Comment ne pas avoir la bonne information affecte un projet ?

Tout d’abord, les designers ont besoin de savoir s’ils conçoivent ou remplissent le contenu d’un gabarit fourni ou s'ils en créent un eux-mêmes. Savoir en avance ce qu'est le produit est un must pour tous les artistes concernés. Concevoir une double page de magazine et découvrir plus tard que les marges sont fausses ou que l’orientation n'est pas la bonne peut faire perdre du temps et de l'argent et peut changer tout un design en fonction de son unicité en premier lieu.

Si, par exemple, vous créez une paire de chaussures à fabriquer par une autre société, vous devez connaître les limites de couleur de l’imprimante, le cas échéant, et quelle sera la meilleure orientation de votre conception pour le gabarit utilisé plus tard par l’imprimeur et le fabricant.

Dans ma propre expérience, la communication a joué un rôle clé pour m'assurer que le design à imprimer envoyé à une usine revenait à moi sous forme d’échantillon comme initialement envisagé. Je devais demander les gabarits utilisés par l'usine elle-même, ainsi je pourrais non seulement envoyer mes fichiers d’impression dans le format correct mais également leur montrer comment le design doit être disposée sur le gabarit et ce à quoi devrait ressembler le produit final.

Comic books from M Victoria Robados portfolio
Bandes dessinées de Sushi Press par M. Victoria Robado.
« Je reçois les pages originales des éditeurs japonais. Je m’assure qu’ils ont la bonne taille et la bonne résolution pour commencer le lettrage. Je fais tout le travail de lettrage dans Photoshop, puis fais la mise en pages dans Adobe InDesign en utilisant les exigences de l'imprimeur (et un gabarit que j’ai créé) et compile le tout afin que mon éditeur puisse ajouter la touche finale. Les tailles de page varient énormément. Autour de 6500 px x 9000 px, 1200 ppp (impression N&B offset qui nécessite 1200 ppp) pour un dessin au trait plus propre. » — M. Victoria Robado, lors d'un travail pour Seven Seas Entertainment.

Deuxièmement, un designer doit connaître un peu le processus d’impression final. Si un document doit être en mode CMJN, mais a été conçu en RVB, il peut être converti plus tard mais les couleurs peuvent se dégrader. En outre, s’il n’est jamais modifié, les échantillons de produits ou le produit final peuvent présenter des tons de couleurs bizarres auxquels le designer ou le client s'attendait pas. Sachant les limites de couleur, les types de documents attendus par les imprimeurs, et si les dégradés ou les aplats de couleurs sont autorisés contribue fortement à un projet bien exécuté.

Troisièmement, et je l’ai mentionné précédemment, ne pas avoir la bonne information sur un produit ou un document avant le début d’un projet (ou au cours de sa réalisation où il peut être modifié facilement) peut faire perdre beaucoup de temps et d’argent à corriger cette erreur une fois envoyé à l’imprimerie. Souvent, il est sage de demander une épreuve d’impression avant que le produit soit mis en production. Cela permet à ceux impliqués dans le projet d’aplanir toute les questions qui peuvent avoir été négligées ou les erreurs de communication avec l’imprimeur.

Stephanie Moran for Bon Arts
Stephanie Moran, papier peint imprimé pour Bon Art.
« 300 ppp (point par pouce, ndlt) est la chose la plus importante à se rappeler et qui fonctionne à grande échelle ! Certaines tailles standards que j’utilise sont de 20 x 20 et 24 x 36. Même lorsque la taille la plus commune pour la décoration murale est de 12 x 12 et 16 x 20 parfois nous obtenons une demande à faire une image large pour une pièce « sur le divan » et il est bon de savoir que l’image ne va pas s’écrouler si elle est agrandie à la taille demandée. » — Stephanie Moran, Directrice Artistique chez Bon Art.

À quoi ressemblent les échéances ?

Pour répondre à cette question j’ai demandé à mes sujets d’entrevue ce qu'ont été leurs projets dans leurs carrières au cours des années. J’estime avoir une compréhension générale de ce qui est attendu du desiger en fonction de son poste, le contenu et les délais peuvent être utiles lors de la vérification des options de carrière ou avant de s'engager dans une nouvelle facette de l’art commercial.

Spot illustration by Maria Sarria
Spot illustration par Maria Sarria.
« Délais me parviennenti en à peu près toutes les manières ! Depuis un laps de temps confortable d’un mois pour un petit tableau, à un pénible (et hautement irréaliste) 2 jours pour 140 illustrations originales ! […] Ce qui est vraiment important est de leur apporter régulièrement des mises à jour entre les dates de début et l'échéance ! » — Maria Sarria, illustrateur Freelance et dessinateur.
Infographic layout design by Stephanie Moran
Mise en pages d'nfographie par Stephanie Moran.
« [Le client] demandera une catégorie et ses delais de réalisation. Parfois, les demandes sont larges. Par exemple, ils ont une réunion pour les images inspirantes et ont une semaine avant la réunion. Cela me donne assez de temps pour recueillir des images existantes, de contacter l’artiste et d'en concevoir un nouveau moi-même. » — Stephanie Moran, Directrice Artistique chez Bon Art.

Conseils de la part de designers d'impression

« N’abandonnez pas. Il m’a fallu près de 10 ans pour enfin faire quelque chose de mon art dans le monde des affaires et d’être publié. » — Jenifer Chetwin de MadMouseMedia.
Eerie cuties comic with inks and color by M Victoria Robado aka Shouri
Bande dessinée Eerie Cuties avec des encrages et couleurs par M. Victoria Robado, aka Shouri.
« Si vous voulez être un artiste de bande dessinée/etc., apprendre comment sont faits les livres/magazines est un must pour moi. Je pense que c’est une bonne chose, que je sois devenu graphiste tout d’abord, comme j’ai les outils nécessaires pour créer les livres moi-même et beaucoup de perspicacité sur le marketing/logos, etc, tout le nécessaire pour faire avancer la bande dessinée. » — M. Victoria Robado, aka Shouri.
« Je débute juste, alors vraiment, je pourrais être dans le même bateau que vous. Le travail en indépendant n’est pas aussi simple que ça, mais cela peut en valoir la peine lorsque vous et le client êtes tous les deux contents des résultats. » — Mariana Flores, Designer Indépendant.
Oilhead Press Kit 2012 by Allison Bamcat
Dossier de presse 2012 Oilhead par Allison Bamcat.
« Vous n'êtes pas fier de tout et c'est ce qui en fait le marché, mais quand vous pouvez être fier de tout ce que vous faites, vous gagnerez toujours. Il y a toujours plus à apprendre, et il y a toujours une meilleure et plus rapide manière de faire les choses. Et lorsque vous travaillez avec une équipe importante de personnes, rester humble aide. » — Allison Bamcat, graphiste pour Converse, Inc.

Conclusion

Alors vous voulez être un designer d’impression ? Il y a beaucoup plus à considérer pour le design d’impression que vos créations ou mise en pages seront fantastiques sur l’écran de votre poste de travail.

Les designers d'impression ont besoin de connaître les spécifications du produit, les procédés d’impression et la manière d'obtenir la meilleure qualité d’impression de leur travail. Que vous travailliez sur un projet en équipe ou en solo, les designers ont besoin d’être sur leurs gardes pour s’assurer que la mise en pages, la créa et dessins sont prêts pour l’étape suivante, qui est souvent hors de leur contrôle. Apprenez à connaître les processus d'impression, le design des produits et comment communiquer efficacement avec les clients, imprimeurs et fabricants, et vous aurez une brillante carrière à coup sûr.

Je tiens à remercier les designers qui ont pris du temps dans leur horaire chargé et leurs vies pour répondre à mes questions, de partager leurs expériences et partager leurs œuvres avec nous. Vous pouvez consulter leur travail ou leurs comptes de médias sociaux dans les liens ci-dessous :

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Looking for something to help kick start your next project?
Envato Market has a range of items for sale to help get you started.