Unlimited PS Actions, graphics, videos & courses! Unlimited asset downloads! From $16.50/m
Advertisement
  1. Design & Illustration
  2. Careers
Design

Ainsi vous voulez être un illustrateur indépendant ?

by
Length:LongLanguages:
This post is part of a series called Careers in Design & Illustration.
So You Want to Be a Freelance Graphic Designer?
So You Want to Be an In-House Graphic Designer?

French (Français) translation by Henri Lotin (you can also view the original English article)

Illustration by Hanna Sandvig
Illustration par Hanna Sandvig, mise en vedette dans ImagineFX reader EXpose.

Les carrières dans le design et l'illustration sont aussi variées que les artistes en-dedans. Aujourd'hui, nous allons explorer le monde des illustrateurs indépendants. J'ai recherché et interrogé des indépendants à travers le monde qui ont eu la gentillesse de partager leurs expériences avec moi. Nous allons parler de leurs formations, de leur tâches quotidiennes, comment ils s'approvisionnent en clients, les médias dans lesquels ils travaillent, auto-promotion et motivation et plus.

Contrairement à la vie d'un artiste en interne, où vous travaillez avec une entreprise spécifique, les indépendants doivent gérer leur temps, leur argent et leur clientèle judicieusement afin de continuer à faire tourner les choses. Ils sont souvent leur propre patron et assument des rôles multiples (promoteur, gourou des médias sociaux, comptable, agent d'artiste, directeur artistique, etc.) afin de continuer à faire bouger les choses tout au long de leur carrière. J'espère sincèrement que vous trouverez les éléments suivants informatifs, motivants et inspirants, comme ça été le cas pour moi, après m'être versé sur plusieurs ensembles de réponses provenant d'une variété d'artistes. Pensez à cela comme votre guide sur le rôle des illustrateurs indépendants.

Que fait un illustrateur indépendant ?

La réponse courte est qu'ils illustrent pour une clientèle variée. Nous allons disséquer certains des rôles les plus communément trouvés et tâches associées à la carrière :

  • Éditorial et illustrations de livre : un des marchés auquel on pense le plus couramment lorsqu'on parle d'illustration, le travail éditorial devrait être effectué pour des journaux, des magazines ou des blogs. Alors que de nombreuses sociétés utilisent des banques d'illustration à ces fins, les grandes publications comme The New Yorker sont réputées pour leurs illustrations, qui sont réalisées par des indépendants. Il en va de même pour les couvertures de livres et les illustrations intérieures. Les graphistes font la conception, mais souvent, les illustrateurs sont appelés pour le dessin, la peinture et plus encore.
  • Création de personnage et art conceptuel : cela va souvent main dans la main avec les jouets, le design de vêtements, l'art de divertissement et autre design de produits. Les illustrateurs dessinent souvent et comme tels sont contractés pour créer une gamme de travail conceptuel et de création de personnages pour diverses entreprises. Entreprises de jouets, entreprises de cartes de voeux, diverses entreprises de divertissement et autres entreprises contractent toutes des indépendants pour insuffler la vie à des projets.
  • Habillement, textile et design produit : il s'agit des t-shirts et des motifs imprimés sur les vêtements et accessoires. Bien que de nombreuses entreprises possèdent une équipe de design interne, il est courant pour les entreprises, marques, etc, d'externaliser le design de vêtements et de produits. Habituellement l'indépendant travaillera avec l'équipe de design en interne par courriel, en respectant les délais et en coordonnant les efforts plutôt qu'en prenant part aux réunions de l'équipe interne ou en travaillant avec les haut-gradés au sein de la société même. À titre d'exemple, Disney, Mattel et MGE sont toutes des entreprises qui externalisent le design comme ça (comme beaucoup d'autres dans leur cas).
  • Art de divertissement : Cité un peu plus haut, ceci couvre les bandes dessinées, le matte painting pour le cinéma et la télévision, et toute autre chose contractée à des fins de divertissement. Parfois c'est un département d'effets spéciaux ou de créa qui sous-traite certains de ses propres travaux afin de respecter les délais d'une plus grande production. Ou, dans le cas de bandes dessinées et publications similaires, les artistes peuvent créer des bandes, planches ou design de couverture en tant qu'invité, qui profitent à la publication et à l'artiste en termes d'apport mutuel de clients. C'est un large, large parapluie et il varie autant que l'art lui-même.
  • Illustration de packaging : Ne pas confondre avec le packaging design, les illustrations de ce genre sont incorporées dans les obligations du graphiste (soit au sein d'une entreprise ou transférées à un autre travailleur sous contrat). Selon l'équipe impliquée, ils peuvent externaliser des pièces illustrées pour jouets, produits de beauté, emballages alimentaires et plus. Certaines sociétés produisent même des séries de produits d'artiste spécifique afin de tirer parti de leur popularité contre ou avec un illustrateur bien connu ou émergent.
  • Et bien plus encore... Je pourrais énumérer des emplois d'illustration indépendants à l'infini, car il y'en a autant que n'importe qui a besoin ou désire un boulot d'illustration professionnel. Pas indiqués ci-dessus, des pièces personnelles commandées aux indépendants qui peuvent être un cadeau pour quelqu'un d'autre ou simplement pour eux-mêmes. Nous allons explorer d'autres manières dont les indépendants génèrent des revenus en plus de sociétés qui revendent leur travail d'une certaine manière plus loin dans cet article.
Artwork by Nikki Radan
Illustration par l'artiste Philippin, Nikki Radan.
« Comme illustrateur pour Dreame, mon rôle consiste à créer des images à partir de rêves, de buts, d'histoires et même de poèmes et de chansons qui me sont transmis par e-mail depuis les rêveurs (client) qui m'ont choisi à partir du site. » — Nikki Radan, discutant d'un projet en indépendant proposé sur www.dreame.me

Quelle formation est nécessaire ?

Maintenant que nous avons une base pour ce que peut faire un illustrateur, il est important de parler du type de formation, scolarité, et de préparation les indépendants peuvent avoir faites afin de voir leur carrière bouger dans la bonne direction.

Comme nous l'avons appris des designers graphiques en interne, certains artistes sont officiellement enseignés, certains sont des autodidactes et d'autres sont un mélange des deux. Parmi ceux qui ont rempli mon questionnaire, 40% ont été autodidactes, 60% ont une formation officielle et tous ont continué à se former d'une quelconque manière pour grandir en tant qu'artistes. Certains ont choisi de fréquenter une école d'art ou un programme de formation spécial, tandis que d'autres ont opté pour le département d'art d'une plus grande université.

Que vous poursuivez ou pas des études artistiques formelles, le coût, les syllabus, les instructeurs, et la valeur que peuvent émettre les clients sur les certificats, diplômes ou récompenses obtenus se répercute sur votre décision. La construction d'un portfolio est le résultat final, quel que soit le chemin emprunté, car aucun artiste ne peut être contracté pour un travail sans avoir quelque chose à montrer à un client. Des cadres formels fournissent une structure pour les compétences et la mise en place d'un portfolio. Des cadres informels ou l'auto-orientation nécessitent une bonne dose de motivation personnelle.

Les matières étudiées incluent l'anatomie, la perspective, les études de valeur, la peinture, les médias numériques et plus. Tous les aspects des arts visuels sont ou peuvent être explorés, et devraient vraiment permettre à un artiste qui travaille de prospérer.

Artwork by Jared Hart
Un exemple d'œuvre commandée par Jared Hart.
« Je suis diplômé du College for Creative Studies depuis 2008 titulaire d'une licence en Beaux-Arts, mon domaine d'activité a été animation et médias numériques. Si on me demande de faire voir mon travail, j'ai un portfolio préparé. » — Jared Hart au sujet de son expérience éducative.

Et les clients ?

L'une des questions les plus courantes pour les indépendants porte sur où ils s'approvisionnent en clients ou sur comment les clients les trouvent. Pour y répondre une des réponses les plus communes est un portfolio en ligne. Bien que ce ne soit pas une garantie qu'afficher l'oeuvre en ligne conduira à un travail, des sites web comme Behance et DeviantArt permettent aux artistes de se connecter avec les clients potentiels ou leur donnent un espace simple pour organiser un portfolio. En outre, les artistes peuvent choisir de créer leur propre site web à cet effet ou utiliser l'une des nombreuses plateformes de blog (Blogger, Tumblr, etc.) pour mettre en valeur leur art.

Illustration work for Backyard Brains by Cristina Mezuk
Travail d'illustration pour Backyard Brains par Cristina Mezuk.
« 99 % du temps, c'est du bouche à oreille. L'ami d'un ami cherche à embaucher quelqu'un, et ça remonte jusqu'à moi. » — Cristina Mezuk au sujet des clients.

Parfois, cependant, un travail pourrait provenir d'une réponse à un appel d'offres, une annonce en ligne, ou par le biais de la magie du réseautage. Bien qu'il soit idéal pour un client de vous trouver et de se familiariser avec votre travail, postuler pour un job temporaire ou faire appel à l'éventuelle nécessité de votre oeuvre à un client potentiel peut entraîner une nouvelle source de revenus. Il est important, cependant, de vous promouvoir convenablement et non déranger ou spammer toute personne ayant des liens ou des éléments de portfolio dans un souci réseautage, car cela aura sûrement l'effet inverse.

Book cover illustration by Hanna Sandvig
Illustration de couverture de livre par Hanna Sandvig.
« J'illustre actuellement des couvertures de livres pour des auteurs indépendants et de petits éditeurs et m'en tiens aux livres de style petite romance/chick-lit (genre romanesque décrivant de jeunes femmes actives et leur vie sentimentale, ndlt).
Cela me donne deux avantages: 1) Les auteurs ont tendance à passer beaucoup de temps à réseauter et à bavarder entre eux, donc ils disent à leurs amis s'ils aiment votre travail, et 2) Ils sont généralement à la recherche d'un auteur pour travailler sur toute une série.
Pour cette raison, je n'ai pas eu à trop chercher les clients, ils me trouvent et un bon client conduira souvent à un travail régulier. » — Hanna Sandvig au sujet des clients.

Qui sont les clients ?

Maintenant que nous avons discuté de comment un client peut vous trouver, il est important de savoir qui ils pourraient être, comment cela peut être de travailler avec eux et ce qu'on attend de vous, l'illustrateur indépendant. Comme j'ai déjà énuméré quelques exemples de cela et nous continuerons à décomposer le processus de travail en free-lance, je veux parler des citations d'artistes que j'ai interviewé au sujet de leurs expériences pour répondre à la question.

Storyboard by Miss ChatZ
Storyboard par Miss Chat*Z.
« Ma clientèle varie entre des entreprises de premier plan comme LINE, VIBER, Leo Burnett, Saatchi, NYMGO, des maisons de disques, etc... et j'ai des petites entreprises / profils comme des mères, des cuisiniers, des danseurs burlesques, des actrices porno, des auteurs, des commerçants... la liste est longue... il n'y a pas de plage. » — Sirine, aka Miss Chat * Z, sur sa clientèle.

A quoi ressemble le processus d'un projet free-lance ?

Chaque processus de projet varie. D'après les réponses que m'ont donné les illustrateurs et d'après ma propre expérience, les projets commencent par une discussion et un briefing de conception. Apprendre à connaître ce que le client veut et ce dont il a besoin est important car vous allez gaspiller moins de temps des deux côtés, ce qui vous permet de passer à un nouveau projet plus rapidement et en augmentant les chances de retour de ce client à vos services. Une bonne communication est très importante.

Une routine courante se compose des éléments suivants :

  • briefing du projet
  • croquis et concept art
  • première ébauche
  • deuxième ébauche
  • design final
  • retouches finales

Chaque étape nécessite habituellement de quérir l'approbation du client avant d'avancer, bien qu'il existe de nombreuses exceptions à cette règle. Peut-être votre travail de free-lance possède une structure différente adaptée au type de travail que vous faites. Le concept art peut être un exemple où le livrable, ou vos créations étant commandées, sont d'une qualité plus approximative comparée au travail de conception finale requis pour une illustration de couverture de livre.

Illustrative work by Asher Benson
Travail d'illustration par Asher Benson.
« J'ai réalisé des travaux conceptuels de l'esquisse au rendu fini [...] Je finis habituellement dans le cadre de deux semaines [...] C'est un pari sur la question de savoir si ce projet verra jamais la lumière du jour. C'est un coup de fouet pour votre portfolio, mais avoir le feu vert pour l'utiliser peut être atroce. Parfois vous finissez par travailler sur un projet que vous n'aurez jamais le droit de partager... » — Asher Benson sur le free-lance de concept art.

Quelles autres formes de revenus les indépendants ont-ils ?

C'est une question importante : est-ce que les boulots d'illustration sont la principale source de revenus pour un indépendant, ou prend-t-il sur d'autres travaux ? Peut-être le job de free-lance est un travail d'appoint en soi, comme c'est le cas pour Bahia Khalid, qui dit :

« Le travail en indépendant est mon occupation de temps libre, après les heures de bureau. Uniquement lorsque j'ai des clients... quelque chose de rare ... »
Illustration by Bahia Khalid
Illustration de Khalid de Bahia.

Par ailleurs, l'illustration peut être la seule source de revenue de l'indépendant quand il maintient une base clients spécifique, travaille toujours avec de nouveaux clients ou se charge souvent de nouveaux clients, ou lorsqu'ils commercialise son oeuvre par d'autres moyens, en plus d'être commissionné et contracté pour le travail d'illustration.

Illustrative work by Miss ChatZ
Travail d'illustration par Miss Chat * Z.
« C'est le seul travail que je fais. Parfois, je m'associe avec d'autres entreprises mais l'illustration est l'objectif principal. » — Sirine, alias Miss Chat * Z, au sujet de travailler en tant qu'illustratrice.

Cela nous amène au point important de la vente d'œuvres et de marchandises par vous-même. Disposer d'une boutique en ligne constitue une autre source de revenu et peut être géré par une tierce partie comme Society6, Redbubble, InPrint, ou par les artistes eux-mêmes par le biais de marchés comme Etsy, Big Cartel et Storenvy.

Comment fonctionne l'auto-emploi ?

L'auto-emploi varie d'un pays à l'autre (et en fonction de l'état, de la province, de la préfecture, du territoire, etc.). Il y a cependant quelques constantes :

  • Vous devez payer des impôts sur tous les revenus.
  • Apprenez à connaître vos charges déductibles (fournitures, recherche, crédits d'impôt, etc.).
  • Faites une recherche sur les frais, les licences et la documentation pour faire tourner une petite entreprise avant de commencer.
  • Vous devez soit être votre propre comptable soit en recruter un.
  • Vous pouvez être soumis à des taxes dans d'autres pays, selon leurs lois ou leurs accords avec le vôtre.

En outre, il est important de vous renseigner sur vos droits en tant qu'artiste, travailler avec contrats (élaborés par l'avocat de votre client, créé par l'avocat d'une guilde d'artiste, etc.) et avoir une idée claire de ce qui pourrait arriver si votre travail est volé. À la différence du travail en interne, lorsque la propriété de n'importe quel travail que vous créez est établie lorsqu'utilisé, la propriété est définie de client à client. Donc savoir si vous pouvez présenter le travail fait en free-lance dans votre profil (avez-vous signé un formulaire de non-divulgation ?) ou si vous êtes en mesure de vendre des tirages de l'oeuvre (avez-vous conservé le droit d'auteur et accordé simplement une licence de l'oeuvre au client ?) sont des distinctions importantes à faire.

La chronologie de l'indépendant est souvent déterminée par l'échéance de ses clients, sa motivation à travailler et son propre emploi du temps. Certains gardent des heures normales de travail tandis que d'autres travaillent autant que possible ou afin de tenir compte des autres besoins. Cependant, il n'y a aucune horloge pour pointer, et bien que manquer un délai ou procrastiner peut avoir des conséquences négatives, les indépendants ont également la liberté de décider de leurs propres heures de travail et de leurs prix, lorsque cela est possible.

Illustration by Nikki Radan
« Meteor Balloon » par Nikki Radan.
« En tant qu'indépendant, j'ai toujours essayé d'établir et de suivre une plage de temps [de] quand je vais faire une commission comme ça je peux tout organiser. Cela m'aide à accomplir des tâches efficacement. » Nikki Radan au sujet de sa journée de travail moyenne.

Conclusion

Artwork by Cristina Mezuk
Illustration technique d'un produit Backyard Brain, le EMG Spiker Shield, par Cristina Mezuk.

Les rôles des illustrateurs indépendants sont nombreux. Certains jours, ils passent la plupart de leur temps à dessiner, tandis que les autres jours, c'est une série de tenue de livres (de compte) et de débriefing avec les clients. Les clients vont des grandes entreprises aux amis, et tout ce qui se trouve entre ces deux extrêmes. Les indépendants sont auto-employés et doivent porter plusieurs casquettes (artiste, agent, comptable, etc.) dans le but pour l'entreprise d'être gérée en douceur et croître.

Quelles que soient les avantages et les inconvénients du travail en indépendant, les illustrateurs existent en plusieurs variétés, rendant le chemin de carrière aussi unique que ceux qui le suivent. Une compréhension de l'expérience des autres artistes peut vous donner accès aux outils nécessaires pour démarrer ou même continuer le long de cette voie et même sur les chemins du design commercial pour une carrière de longue durée.

Un grand merci aux artistes interviewés pour cet article. Vous pouvez jeter un oeil à certains de leurs portfolios à partir des liens ci-dessous :

Ressources supplémentaires

Vous cherchez à vous lancer dans le travail en indépendant ? Pourquoi ne pas vendre vos compétences via Envato Studio et Envato Market ?

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Looking for something to help kick start your next project?
Envato Market has a range of items for sale to help get you started.