Unlimited WordPress themes, graphics, videos & courses! Unlimited asset downloads! From $16.50/m
Advertisement
  1. Design & Illustration
  2. Careers
Design

Ainsi vous voulez être un graphiste indépendant ?

by
Length:MediumLanguages:
This post is part of a series called Careers in Design & Illustration.
So You Want to Be an Animator?
So You Want to Be a Freelance Illustrator?

French (Français) translation by Henri Lotin (you can also view the original English article)

Les carrières du design et de l'illustration sont aussi variées que les artistes qui les peuplent. Aujourd'hui, nous allons explorer le monde des graphistes indépendants. Comme dans les articles précédents de cette série, j'ai cherché plusieurs graphistes indépendants de partout dans le monde afin qu'ils partagent leurs expériences avec moi. Heureusement, ils ont accepté de me rendre ce service, et nous avons parlé de leur formation, de leurs tâches quotidiennes, de l'approvisionnement en clients, des divers médias sur lesquels ils travaillent, de l'auto-promotion et plus.

Précédemment, nous avons exploré le plan de carrière d'un designer graphique en interne. Bien que les indépendants puissent s'occuper des mêmes tâches que ceux qui travaillent au sein d'une entreprise, ils doivent aussi bagarrer pour les clients, être motivés et porter plusieurs casquettes (promoteur, comptable, agent, directeur artistique, etc.) afin de maintenir leur entreprise dans la bonne direction.

J'espère que vous trouverez les éléments suivants informatifs, motivant et aussi inspirant que ça l'a été pour moi après avoir lu les expériences des personnes que j'ai questionnées. Pensez à ceci comme à votre guide sur le rôle d'un graphiste indépendant.

Que fait un graphiste indépendant ?

Mis à part la réponse habituelle « ils conçoivent », les graphistes indépendants offrent une gamme de services, dont je parlerai en partie ci-dessous :

  • Création de logo : si la création d'une image unique pour une entreprise, éclatant sur une police fantastique dessinée à la main, ou en compilant un symbole avec des polices de caractères existantes, les logos sont généralement le domaine du graphiste. Souvent, cela va de pair avec la création d'image de marque pour une entreprise et peut être quelque chose que le designer crée à partir de zéro, avec une équipe ou pour compléter des travaux de design existants.
  • Mise en pages : Qu'elle soit imprimée ou numérique, toute forme de média qui nécessite de la mise en pages fera appel à un designer pour la faire. Magazines, journaux, couvertures de livre, publicités et plus ont tous besoin de quelqu'un pour combiner les photos, la typographie et les illustrations en une conception cohérente pour le lecteur ou l'observateur. Cela coïncide parfois avec la préparation des fichiers pour l'impression ou la publication.
  • Packaging : Des boîtes de céréales à l'empaquetage de maquillage, tous les produits qui nécessitent un design avant de toucher les rayons des magasins ont besoin d'un graphiste pour créer le modèle de boîte, la mise en pages et la composition de son conditionnement. C'est une catégorie très large, mais tout ce qui est vendu ou affiché avait un designer derrière, dans une certaine mesure.
  • Et bien plus encore... Icônes pour affichage sur le web ou de jeux mobiles, interfaces utilisateur, fiches de vente pour les gammes de produits donnés aux détaillants, ou littéralement tout ce qui doit être conçu peut et sera créé par un graphiste.
Packaging and Point of Sale Design by Grace Urbano
Packaging et design de point de vente par Grace Urbano.
« Quand je suis devenu indépendant, certains de mes clients ont été Cerealicious, FCAID & HR Desk. J'ai également réalisé des travaux mineus pour certains amis. Et maintenant, mon plus gros client est L'Oreal ». - Grace Urbano, designer graphique, Philippines.

Les indépendants souvent ne se figent pas à une sorte de client ou de la spécialité, préférant plutôt diversifier leur portefeuille et ont autant de clients que possible. Les possibilités de travail sont nombreuses, ce qui peut également mordre un designer dans la mesure où il y en a beaucoup, beaucoup d'artistes affamés sur le terrain à essayer de ramasser lesdits travaux tout aussi bien.

En outre, à quel point diversifié et à quel point centré est votre portfolio est sur une unique ou petite quantité de styles de design peut être utilisé comme un bienfait ou un détriment selon le client. Certains veulent un designer expert en création de logo, tandis que d'autres veulent quelqu'un qui peut tout faire. Ce que vous décidez de faire est un choix personnel qui peut être influencé par vos antécédents professionnels et vos expériences. Il n'y a aucune bonne ou mauvaise réponse réelle.

NODO Cowork magazine and related media
Magazine NODO Cowork et médias associés.
« Je travaille [...] sur un magazine de la culture des Yucatán. Je suis en charge de tout le design éditorial et de l'illustration, donc en gros je façonne tout le magazine...» - Sofía Guerrero, designer graphique, Mexique.

Par quelle formation un graphiste indépendant passe-t-il ?

Tout comme les designers en interne et les illustrateurs indépendants, la formation d'un graphiste indépendant varie. Certains ont un diplôme en design graphique, tandis que d'autres sont des autodidactes et ont travaillé un portfolio au fil du temps afin d'acquérir des clients.

Un diplôme peut vous faire passer un pied dans la porte avec des clients potentiels ou vous procurer des occurrences supplémentaires sur un site comme LinkedIn, mais peut aussi être très cher selon l'école que vous décidez de fréquenter. Aucun cursus n'est égal à un autre non plus. Certaines écoles ont plus de reconnaissance que d'autres, de plus gros budgets pour un cursus ou ont accès aux meilleures technologies et fournitures ou à un meilleur personnel (ce qui est vraiment un pile ou face selon ce que vous voulez apprendre et qui ils ont embauché).

Peu importe que vous obteniez un diplôme ou non, les bons designers font une quête permanente d'apprentissage. Il n'y a jamais un moment où vous n'avez pas besoin de rafraîchir vos compétences, apprendre un nouveau programme ou travailler avec un nouveau média. Ouvrir de nouvelles portes pour vous-même ou vous attaquer à un nouveau projet autoguidé maintient votre esprit et vos compétences en design aiguisés comme la pointe de votre crayon. Et contrairement aux travaux en interne, il est beaucoup plus facile d'acquérir des clients en indépendant sans avoir un diplôme, car ils sont moins susceptibles d'oublier votre portfolio parce que votre curriculum vitae n'a pas percuté un certain ensemble de mots-clés (qui est ma manière dont certaines offres d'emplois en interne sont passées en revue).

Aussie Avenue business card designs by Kea Grace
Design de cartes de visite Aussie Avenue par Kea Grace.
« J'ai été formée pour du design graphique et web, ainsi que pour la gestion de médias sociaux, par l'agence, avec laquelle j'ai travaillé au départ. Après quelques années de formation et de travail avec eux, j'ai bifurqué à mon propre compte. » - Kea Grace, designer, Mississauga.

Qui fait un travail de designer graphique, et comment les clients arrivent ?

Nous allons traiter cela en deux parties, en commençant par le type de clients que peut avoir un graphiste indépendant. Les clients peuvent être des petites entreprises qui démarrent ou de grandes entreprises connues dans le monde. Il n'est pas rare pour une entreprise d'externaliser certains de ses travaux de graphisme, même si elles ont des designers en interne ; en particulier, pour respecter des délais serrés ou obtenir des lots de travaux (retouche photo, mise en pages, etc.). Alors, vraiment, la réponse est toute société ou personne qui a besoin d'un travail indépendant.

Maintenant, nous allons parler de la manière dont les clients sont trouvés. Quand on leur demande comment ils ont acquis les clients, chacun de mes sujets d'entrevue dit que le client se présente à eux, à ce stade de leur carrière. Que ce soit par le biais de médias sociaux, leur site Web ou le réseautage, ils sont contactés par le client qui a à ce moment-là déjà vu leur portfolio ou CV (sans doute).

Dès le départ, cependant, sourcing clients sont venus par le biais de listes d'emploi, de messages de forum et même de tweets. Il n'y a aucune mauvaise façon de trouver du travail, mais connaître votre valeur en tant qu'artiste, ne pas sous-facturer pour vos services, en ne pas être exploitable sont des compétences importantes en tant que designer en plus du travail que vous fournissez. Apprendre cette partie du métier vient souvent avec l'expérience, cependant, plutôt que par de simples conseils des autres, ou être quelque chose que vous pouvez apprendre à l'école.

Advert and Web designs for Emalee by Helder Olivier
Design de publicité et web Emalee par Helder Olivier
« Ma devise, c'est qu'un client heureux apporte plus de clients qui voudraient aussi être heureux. Le bouche à oreille est certainement l'outil le plus puissant que vous avez. Et pour trouver les premiers clients le secret est de réseauter, réseauter, réseauter et réseauter ! » - Helder Olivier, designer graphique, Portugal

Comment les designers font-ils de l'auto-promotion ?

Les designers doivent être leur propre équipe de marketing, souvent, sauf s'ils ont un agent ou embauchent quelqu'un pour faire leur marketing pour eux (ce qui semble fantastique, mais est aussi coûteux). Beaucoup de designers partagent leur travail par le biais de sites de portfolio en ligne comme Behance, Dribbble et deviantArt. Ils restent également actifs dans les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Instagram.

Il est important non seulement de présenter votre travail d'une manière qui rend facile pour les clients de vous trouver, mais aussi être recueilli en quelque sorte, agrandir votre fan base et votre réseau.

Thriller novel book cover design by Leese Johnstone
Design de couverture d'un roman thriller par Leese Johnstone
« Pour le moment, le réseautage en ligne, le plus souvent Twitter. Je commence à réseauter localement pour construire ma base client locale (dans le Kent, UK) en participant à des réunions de réseautage. » - Leese Johnstone, designer graphique, UK.

Quels projets les graphistes produisent-ils, et avec quels médias travaillent-ils ?

Nous allons commencer cette question à deux volets avec le genre de projets qu'un graphiste peut produire. J'ai mentionné la mise en pages, et en particulier la mise en pages pour support imprimé comme les magazines ou les publicités dans les magazines ou les journaux. Puisqu'il y a beaucoup trop de types de projets et de supports associés, j'utiliserai une publicité dans un magazine comme exemple.

Le designer se voit remettre un briefing par son client (généralement l'entreprise ou une personne qui a acheté un espace publicitaire et souhaiterais annoncer sur leurs produits ou entreprises). Souvent ils vont fournirons des photos de produits ou le designer travaille avec le photographe pour rassembler les images dont ils auront besoin pour la publicité définitive.

Selon l'imprimeur ou la préférence du client, le designer travaillera dans Adobe InDesign ou Adobe Photoshop (habituellement InDesign est préférable). Tout contenu ou éditorial (les mots qui apparaissent dans l'annonce) sont fournis par le client, ou si le designer ajoute des informations à la dernière mouture, elle est approuvée avant d'etre décrétée terminé.

Redesign of Hamilton Estate Liquidators logo by Alexandra Lucas
Refonte du logo de Hamilton Estate Liquidators par Alexandra Lucas.
« Le client voulait une refonte de son logo parce qu'il entravait son entreprise. Elle voulait quelque chose de plus professionnel mais toujours sympathique et sans prétention. Elle m'a laissé avoir le plein contrôle de faire ce que je voulais, mais elle m'a fait savoir qu'elle a eu l'idée pour qu'il soit art déco dans le style. La création du logo a pris environ un mois plus quelques jours. » - Alexandra Lucas, designer graphique, Ohio.

Le designer peut fournir plusieurs versions de mise en pages pour approbation ou une série de croquis au préalable. Cela dépend des circonstances à coup sûr, mais le projet est similaire à la plupart des projets de design que vous allez suivre une série d'étapes de la conception à l'achèvement et travailler en tandem avec le client et/ou les autres designers le long du chemin pour réaliser le produit (dans ce cas l'annonce)  comme le client le veut.

Certains designers facturent un tarif fixe, certains facturent à l'heure, et d'autres factureront par révision après que leur prix initial est respecté. Cela peut avoir un effet sur combien de temps un projet prend et sur quels médias sont utilisés (numérique, traditionnels ou une combinaison), ainsi que sur la durée de la période pendant laquelle ce designer en particulier participera au projet. Peut-être le client peut se permettre des travaux de mise en pages par eux, mais fera les révisions ou ajouts lui-même ou sollicitera une équipe en interne, laissant la phase conceptuelle entre les mains de l'indépendant.

Convention dance poster design by April Baird
Design de l'affiche d'une convention de danse par April Baird
« Il y a beaucoup de choses à prendre en compte pour la mise en pages, et il faut s'assurer que cela fonctionne pour le type de présentation que vous faites. Pour les mise en pages de magazines, de brochures et de journaux, je dois trouver la meilleure police qui serait lisible à petite taille, mais devrais aussi m'assurer que lorsqu'imprimée et l'encre propagée vous pourriez toujours la lire. Concernant la mise en pages d'affiche, je dois trouver des polices qui fonctionnent mieux sur une plus grande échelle et appropriées pour l'événement. » - April Baird, designer graphique, Nouvelle-Écosse.

Conclusion

Le rôle du graphiste indépendant est assez varié. Quand du travail de conception est nécessaire, les clients embauchent des indépendants pour créer une pléthore de travail pour eux, des logos à la mise en pages et au packaging et (très honnêtement) tellement plus. Les budgets, les supports et les gammes de prix varient et sont souvent déterminés par le client et le designer ensemble avant que les travaux ne commencent.

L'expérience est acquise non seulement à l'école, mais aussi à travers chaque projet professionnel. Les portfolios de finissants sont bientôt remplacés entièrement par des travaux de client au cours de plusieurs années.

Les indépendants sont sans cesse en croissance et en développement et bousculent pour le travail. Être travailleur autonome signifie qu'il faut être déterminé, motivé et flexible sur le plan de travailler sous la contrainte de la date limite et sans la rigidité de l'emploi en interne (9h-5j par semaine).

Ils sacrifient la stabilité pour la diversité, cependant, et beaucoup de designers passent avec fluidité du monde indépendant à celui en interne dans leur progression de carrière. Il n'y a aucune mauvaise manière de faire du travail indépendant aussi longtemps que vous respectez les clients, les confrères designers, vous-même et tous les contrats signés.

Un grand merci aux designers qui ont participé à des entrevues pour cet article. Vous pouvez consulter leurs portfolios individuels à partir des liens ci-dessous, en plus d'obtenir un avant-goût de leur travail et expérience dans les images et les citations de l'article ci-dessus. J'espère que vous avez trouvé ce guide instructif, inspirant et motivant, que vous soyez un nouveau designer ou un vieux briscard. Heureux design !

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Looking for something to help kick start your next project?
Envato Market has a range of items for sale to help get you started.